Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 juin 2009

Parfois, le temps est suspendu ...

mains2.jpg

Mon ami et complice,

Tu es là, suspendu, entre la vie et un ailleurs inconnu. Et voilà que nous sommes tous et toutes suspendus aussi, en attente, un peu de crainte au ventre, mais remplis d’espoir aussi. Tu y es arrivé déjà une fois, à revenir parmi nous. Nouvel élan, nouvel amour, nouveau lieu pour nous retrouver, et tant d’obstacles contournés, tant de joie offerte aux autres, tu y arriveras, cette fois encore. Entre deux mondes, si tu le peux, tu choisiras le notre. Ton cœur immense ne s’arrêtera pas, nous avons trop besoin de toi, de ta malice, de ta générosité, de ton rire. Je pense à toi, si fort, ainsi qu’à ta petite femme. Reviens-nous, je t’aime, et je pense à toi…

Les commentaires sont fermés.