Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 juin 2009

idée de lecture

Etre un con, ce n’est pas finalement si grave… il y en a tant. Mais doubler cette profonde connerie d’un égocentrisme pathologique, d’une rare bêtise, d’une inculture notoire et d’une auto- satisfaction sans objet, voilà qui est grave ! Ne pas voir qu’on est l’objet de moqueries, ou alors décider que c’est de la jalousie … Se rengorger de ne pas être aimé, de ne pas avoir d’amis… Je suggère la lecture de «  La conjuration des imbéciles » de John Kennedy Toole.

Les commentaires sont fermés.