Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 juillet 2008

histoire de couple

Cela doit faire 25 ans que je les connais. Marc a toujours été garçon de café, Claude, Monsieur Claude, comme je rétorque quand il me donne du Madame I, fonctionnaire au service des contraventions. L’un sec et droit, très brun, le nez busqué, l’autre un peu plus arrondi, doté d’un pelage qui m’a toujours fait rêver, de ces pelages de poitrail qui me donnent envie de me frotter, de me rouler, de fourrer le nez et les doigts. Ils sont les dignes officiants des « églises » du lieu, toujours au rosé, été comme hiver. La table toujours ouverte, même si, parfois, quand l’un des convive a tourné le dos, les deux compères tirent à flèches venimeuses sur l’absent. Ils sont la mémoire de la petite ville depuis toujours : ils savent tout des décès, des ruptures, des affaires de culs de tout le monde. Ils sont commères avec délice, amis avec tendresse, moqueurs sans méchanceté. Dignes alcooliques qui n’ont jamais eu le vin mauvais, juste parfois triste. Deux charmeurs qui adorent les femmes, à leur manière, étant donné que depuis 25 ans, ils sont ensembles, couple vieillissant, inquiets l’un pour l’autre, parce que le cœur, quand on le donne si longtemps, il devient fragile, il palpite de travers, il fait des siennes, et on a peur pour l’autre, on a peur du veuvage probable, même chez les couples de messieurs. Ces deux là s’aiment depuis longtemps, en toute complicité, et moi, je les aime aussi.

09:06 Publié dans les gens | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je comprends ce que tu écris et c'est touchant. Merci de partager ce petit moment d'émotion.

Cordialement
TBND

Écrit par : The Boy Next Door | samedi, 26 juillet 2008

ils
s'aiment
hantent
l'un
l'autre
l'un

et vous aussi

Écrit par : isdid | lundi, 28 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.