Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 juillet 2008

Un thé à l'orange

Déballer, respirer la peau dorée, caresser cette soie dressée.
Au bord des plaisirs, le temps hésite.
Le corps abandonné à la houle du sien.
Se laisser porter, et savourer l'instant.

09:07 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Écrit par : snake507 | vendredi, 11 juillet 2008

beleu beleu

Écrit par : snake507 | vendredi, 11 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.