Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 juillet 2008

Smoke

Aujourd'hui, la fumée disparait des lieux publics fermés genevois, tant mieux pour mes poumons.
Mais je devais le dire, aussi : Today, thirty years left in smoke. There are only ashes which fly away in the wind of my life.

09:05 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.